Nº vert :
80 00 11 30 Tél. : 25 31 37 20
Mail :
assistance@sonabel.bf

Production

Production

Le parc de production présentait au 31/12/2015, quatre-vingt-douze (82) unités de production d’une puissance nominale cumulée de 325 MW. Les unités de production thermique étaient au nombre de soixante et treize (73) pour une puissance nominale de 293 MW tandis que les unités hydroélectriques étaient au nombre de neuf (09) et présentaient une puissance nominale de 32 MW. La puissance d’exploitation cumulée de l’ensemble de ces groupes était de 275 MW.

La comparaison de cet état du parc de production avec celui du 31/12/2014 montre une augmentation de la puissance installée de 14,0 %. Cette augmentation est due à la mise en service de l’extension de la centrale Bobo II. Cette extension est constituée de quatre (04) groupes et représente une puissance nominale cumulée de 49 MW dont 40 MW exploitable.

Le parc de production thermique

  • Le parc de production thermique fait face à de nombreuses difficultés dont les principales sont sa diversité et son vieillissement. Cet état de fait renchérit considérablement les coûts de maintenance des groupes.
  • Les centrales Bobo I et Ouaga II notamment ont des groupes qui ont dépassé leur durée d’exploitation programmée et ont été déclassés. Il s’agit des groupes suivants :
    • Centrale de Bobo 1 : Groupes 2 et 3 (Type AGO GV16) déclassés le 23/02/15.
    • Centrale de Ouaga 2 : Groupe 9 (Type 12 PA 6 V280) déclassé le 08/06/2015.
  • Le parc de production thermique comprenait 40 types différents de moteurs en exploitation au 31/12/2015. 

Au cours de l’année 2015, les travaux de renforcement de la centrale de Bobo II par l’installation d’une puissance totale exploitable de 40 MW se sont achevés. Les groupes ont été mis en service aux dates suivantes : G6 et G7 le 22/01/15, G8 le 27/02/15 et G9 le 02/03/15.

Le parc de production hydroélectrique

La puissance installée du parc de production hydroélectrique n’a pas connu de variation entre 2014 et 2015. Les centrales de Bagré et de Kompienga font face à un besoin pressant de réhabilitation pour en fiabiliser l’exploitation.

Le parc de production hydroélectrique est en voie d’être renforcé par la mise en service de la centrale hydroélectrique de Samendéni d’une puissance d’environ 3 MW. Les travaux de construction du barrage et de l’usine de production ont pris beaucoup de retard et la mise en eau est maintenant envisagée pour 2017.


Nos métiers